L’été, gare à la déshydratation


Pendant la période estivale, les fortes chaleurs peuvent entraîner une déshydratation. Attention aux personnes âgées et aux très jeunes enfants.

 

Les derniers épisodes de canicule ont marqué les mémoires. Et on sait à quel point il est vital de bien s’hydrater l’été. L’organisme d’un adulte est composé de 65% d’eau. Et lorsque cette quantité baisse de façon importante parce que nous transpirons davantage, nous pouvons ressentir des premiers symptômes : fatigue, faiblesse, insomnie… Le manque d’eau a des répercussions sur tous les organes, notamment le cerveau, et la déshydratation constitue un réel danger. Particulièrement pour les personnes âgées chez qui la sensation de soif diminue. Egalement pour les plus jeunes : le corps d’un nourrisson est composé de deux tiers d’eau. Une chaleur trop forte peut lui en faire perdre beaucoup, avec les sels minéraux qu’elle contient. A ces deux extrêmes de la vie, il faut être attentif, et proposer à boire régulièrement.

 

Boire en été : attention à l’alcool

 

Même si l’été rime avec apéritif, et qu’il est toujours agréable de boire un verre de rosé bien frais ou un demi de bière, la prudence s’impose quand le thermomètre s’affole: en effet, l’alcool ne désaltère pas, pire il augmente la sensation de soif. Il favorise la transpiration et l’élimination d’eau par les reins. La chaleur, le soleil et l’alcool forme un cocktail explosif qui amplifie les effets délétères de toute boisson alcoolisée. Les médecins l’affirment : seule l’eau est indispensable. Lorsqu’il fait très chaud, un adulte doit boire entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour. L’eau reste la meilleure amie de l’été.

 

ENCADRE : Les conseils de Carine Métais, pharmacienne chez APRIUM

L’été, il faut privilégier l’eau plate car l’eau gazeuse, souvent plus riche en sel, est déconseillée en grande quantités, ou chez les personnes suivant un régime pauvre en sel. Ceux qui apprécient peu l’eau peuvent rajouter dans leur verre une tranche de citron ou une branche de menthe qu’ils laisseront infuser. Ou opter pour des infusions, non caloriques. Bien sûr, il faut éviter les sodas, trop sucrés, qui peuvent amplifier la sensation de soif. Attention au café et thé qui, après 16H, peuvent exciter et contrarier le sommeil. L’eau de coco, nouvelle coqueluche des supermarchés, est riche en minéraux, très rafraîchissante et hydratante. Mais, contenant du sucre, elle est à consommer avec modération. Pour ceux qui n’ont pas de problème de surpoids, il est possible de s’accorder, occasionnellement, une boisson agréable, un peu plus calorique, comme un smoothie, un thé ou café glacé ou un yaourt à boire.

Brigitte-Fanny COHEN