TUNISIE : CURE CONTRE LA FATIGUE CHRONIQUE


Après la Révolution du jasmin, la Tunisie se repositionne dans le domaine de la thalassothérapie. Notamment à Port El Kantaoui, avec une nouvelle cure destinée aux personnes souffrant de fatigue persistante.
En France, la fatigue représente à elle-seule 20% des consultations auprès des médecins généralistes. Les patients se plaignent : épuisement, lassitude, insomnie, stress… La « cure fatigue chronique » commence justement par une visite médicale afin d’identifier les symptômes dont souffre le curiste et lui programmer les soins les plus adaptés. Notamment le Massaqua et l’Aquasophro. « Le Massaqua est un massage réalisé dans une piscine d’eau de mer chauffée, avec un kinésithérapeute. Il s’agit d’un massage doux, avec des étirements pour faire travailler sans douleur les articulations et les muscles. L’avantage, c’est que le kiné n’est pas limité par la table de massage : le corps peut-être massé dans sa globalité et cette continuité dans le soin procure une relaxation totale », explique le Dr Mina Ouachi, directrice des centres de thalassothérapie Les Néréides.

La sophrologie dans l’eau !

Comme son nom l’indique, l’Aquasophro est une séance de sophrologie qui se pratique dans une piscine d’eau de mer chauffée, de préférence en fin de journée pour préparer au sommeil. « Allongé dans l’eau, le curiste porte des écouteurs, donc il entend les directives du sophrologue : il est surveillé sans être dérangé. L’isolement sensoriel est total et induit un réel lâcher-prise », indique le Dr Ouachi, « cette séance est complétée par des éducatifs respiratoires : des exercices qui réapprennent à respirer par le ventre. Car la respiration abdominale est source de calme et de détente ». Cette cure comprend aussi des enveloppements de romarin –connu depuis l’antiquité pour ses vertus antidouleurs et anti-inflammatoires- et des massages orientaux réalisés à l’aide de pochons et d’huile de romarin. Sans oublier la réflexologie crânienne ou plantaire pour la détente globale du corps, et un drainage lymphatique pour l’élimination des toxines. L’ensemble de la cure a pour objectif de chasser le stress mais aussi de « booster » les possibilités de récupération. « A la fin de la semaine, on peut espérer retrouver le sommeil, vaincre sa fatigue et avoir de nouveau l’envie d’entreprendre », indique le Dr Ouachi. Bref, espérer retrouver une vie normale.

 

 

Brigitte-Fanny Cohen

 

 

Pour en savoir plus :
La cure « fatigue chronique » se pratique en Tunisie dans les centres « Les Néréides Thalassothérapie et Spa »

 

-A Port El Kantaoui : hôtel Imperial Marhaba
dev.imperial-marhaba.tn

 

-A Sousse: hôtel Tour Khalef
dev.tourkhalef-marhaba.tn

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *